Epargne : ou placer son argent en 2017 ?

La problématique de savoir où placer son argent et comment investir est une problématique redondante pour toutes les personnes qui disposent d’un capital à placer mais qui hésitent entre telle ou telle offre. L’année 2016 justifie largement cette hésitation, dans la mesure où véritablement, aucun produit de placement n’a réussi à se démarquer des autres. Même l’assurance-vie, qui pourtant était le porte-drapeau du monde de l’assurance est tombé quelque peu en désuétude, même s’il reste un placement d’argent très intéressant.

epargne-2017

Pour preuve, le montant des collectes est même tombé dans le négatif il y a deux mois, ce qui témoigne d’un certain d’essoufflement.
Aussi, pour savoir comment investir en 2017, la recette est toujours la même, il faut tout d’abord faire une liste déplacement qui sont susceptibles de pouvoir correspondre à votre niveau d’épargne et ensuite déterminer les avantages et les inconvénients de chacun d’eux.

Voici tour à tour une description de ce qui va vous attende pour 2017 pour les principaux investissements que vous pourrez réaliser dans le cadre d’un placement d’épargne.

Assurance vie : un investissement rentable ?

On constate que l’assurance-vie a donc subi une légère dépréciation qui a été entamée depuis deux ans et qui s’est donc illustrée sur certains mois par des collectes négatives, c’est-à-dire que les épargnants retiraient plus leur argent qu’ils n’en déposaient dans leurs comptes d’assurance-vie.
On a pu également constater en 2016 que les pouvoirs publics avaient mis en place des dispositifs incitatifs afin d’orienter les épargnants vers des placements d’argent en assurance-vie en vue de les orienter vers les unités de compte.
Aujourd’hui, les unités de compte représentent la moitié des investissements d’épargne dans l’assurance-vie alors que cela n’était absolument pas le cas lui encore 5 ans.

Les placements dans l’assurance-vie

Pour rappel, si vous désirez placer votre argent dans l’assurance-vie, il existe deux types de placements possibles:

  • dans les unités des comptes
  • dans les fonds en euros

Les unités de compte sont plus rémunérateurs, dans la mesure où il cible le marché boursier français mais avec un risque qui est plus important. Les fonds en euros sont placés généralement dans des valeurs beaucoup plus sûres mais offre une rémunération qui se fait moins importante logiquement.

À titre informatif, le niveau de collecte de l’assurance-vie, spécifiquement pour les contrats en unités de compte a atteint le niveau de 16,8 milliards d’euros pour l’année 2016. Il est probable que pour 2017, les assureurs mettent le paquet pour proposer des offres promotionnelles afin d’inciter toujours plus ses épargnants à effectuer des investissements à destination des contrats d’assurance en unités de compte. Parmi les pronostics qui sont mis en place par les grandes compagnies d’assurances qui commercialisent donc ses produits auprès des épargnants, la plupart tablent pour un rendement moyen de 1,70 % pour l’année 2017, ce qui constituerait 0,20 % de baisse en comparaison des rémunérations moyennes qui est offerte sur l’assurance-vie en 2016.

Avant de vous lancer dans l’achat de contrats en unités de compte, vous pourriez donc bien commencer par vous intéresser aux fonds en euros qui restent des contrats qui œuvrent pour une certaine sécurité et qui vous permettront d’obtenir un rendement certes plus faible, mais plus sur.

Investir dans l’immobilier

Investir dans l’immobilier a été une démarche qui a beaucoup été réalisée en 2016, suite à la baisse historique des taux de crédit qui a caractérisé l’année. En effet, on a pu logiquement constater en plus de ses taux historiquement bas des volumes de ventes qui n’ont jamais été aussi important. Les épargnants se sont ainsi rués vers des dispositifs comme les SCPI, ou encore les investissements Pinel qui ont été avec l’assurance-vie, les deux vecteurs de placement d’argent qui ont été privilégiés en 2016. Il est recommandé de toujours s’orienter vers le marché de l’immobilier, dans la mesure où les taux d’intérêt devraient très bientôt se remettre à progresser il faut donc en profiter au maximum avant qu’il ne soit trop tard.

Le PEL, un placement d’argent encore intéressant ?

Enfin, toujours dans la thématique de l’immobilier, le plan d’épargne logement, de très bonnes années depuis un certain temps commencent à montrer des signes de faiblesse surtout après la baisse de rémunération de ce plan d’épargne en février dernier qui a évidemment rendu le dispositif beaucoup moins attrayant pour les épargnants.

Bien que la demande immobilière ait progressé pendant l’année 2016, on peut s’attendre à ce que 2017 engendre pour le PEL une baisse concrète de ces rendements et de son attractivité.